lundi 23 février 2015

Comment j'ai soigné mon piercing d'oreille infecté

Bonjour à tous,

J'ai décidé de rédiger cet article suite à une infection qui est apparue au niveau de mon second piercing à l'oreille gauche alors que cela fait des années que j'ai effectué ce piercing.
J'ai voulu rédiger cet article car, comme toute bonne personne victime d'un mal physique, je suis allée en panique chercher une solution sur le net, mais force est de constater que cela m'a plus embrouillée qu'autre chose.
D'autant plus que les problèmes d'infection traités sur le net se rapportent souvent à des piercings faits récemment alors que le mien date d'il y a plusieurs années.

Bon avant de commencer, je vous préviens que cet article est un peu dégueu (oui car la beauté c'est aussi les problèmes de peaux en tout genre) car je vais publier des photos qui risquent de vous dégoûter donc âmes sensibles s'abstenir de lire ce qui suit.

Tout a débuté quand j'ai commencé à sentir des croûtes jaunâtres se former régulièrement autour de ma boucle. Au début, je n'avais pas prêté attention à ce que c'était, j'avais le (sale) réflexe de les enlever à la main, qui bien évidemment n'étaient pas toujours propres. Oui je sais c'est dégueu, mais c'est comme un bouton qui vient de vous arriver sur la face, on a beau savoir qu'il ne faut pas y toucher surtout avec des mains sales ce n'est pas pour autant que ça nous empêchera de le faire.

J'ai commencé à vouloir regarder de plus près ce que c'était quand je me suis aperçue qu'un liquide s'échappait de ces croûtes et que le pourtour de mon piercing était rouge vif.
Et c'est là que tout a commencé. J'ai fait absolument tout ce qu'il ne fallait pas faire dans le cas d'un piercing infecté, c'est pourquoi j'ai décidé de rédiger cet article afin que des personnes concernées ne reproduisent pas les mêmes erreurs que moi.

Tout d'abord, j'ai retiré mes boucles. Je pense que c'est le premier réflexe que n'importe qui aurait mais A TORT. En effet, si l'infection est avérée, le fait de retirer les boucles vous fait prendre le risque que celle-ci se propage dans votre peau via le trou libéré de sa boucle, et là si votre trou se referme sur une infection c'est l'abcès qui vous pend au nez.
Donc surtout GARDEZ BIEN VOS BOUCLES, elles serviront de drain pour éviter un abcès.

Deuxième réflexe que j'ai eu et qu'il ne vaut mieux pas appliquer : désinfecter avec une solution alcoolique ou à base de peroxyde d'hydrogène car cela va assécher encore plus la peau.
On le sait pour les produits pour les cheveux, les aisselles...mais dès lors qu'on a une infection on va oublier ce principe en raison de l'obsession qui nous pousse à vouloir désinfecter.
L'un des seuls produits que j'ai vu recommandé sur plusieurs sites et qui a bien fonctionné pour moi est le Diaseptyl.

Il faut également éviter d'appliquer des crèmes même cicatrisantes, toucher son bijou à sec sans raison ou encore dormir dessus.

Petite note : La première personne physique que j'ai consultée en toute urgence était une pharmacienne qui m'a prescrit tout ce qu'il ne fallait pas, ajoutant même qu'il fallait que je retire mes boucles sur le champ et que je n'allais sûrement plus pouvoir porter de boucles de ma vie à cette oreille-là. Au final, j'ai bien fait de ne pas l'écouter et de me documenter sur le sujet en plus d'aller consulter de vrais pro (en l'occurrence piercieurs car pour la dermato il y avait 2 mois d'attente) et voici la méthode que j'ai suivie et qui a sauvé mes oreilles :

Voici les 4 produits qui ont sauvé mes oreilles :
  • Antiseptique : Diaseptyl
  • Savon PH Neutre (ou "physiologique" ou encore "sans savon") : Dermalibour pour peaux irritées d'A-Derma
  • Sérum physiologique (Dosettes)
  • Compresses stériles
Mes sauveurs

Gel moussant pour peaux irritées Dermalibour d'A-Derma

Antiseptique Diaseptyl

Compresses stériles non tissées

Sérum physiologique acheté en dosettes chez Carrefour

Ce qu'il est recommandé de faire est de nettoyer ses mains avant de toucher ses oreilles.
Il ne faut surtout pas tourner les boucles ou toucher les croûtes à sec.
Après vous être lavé les mains, voici la procédure que j'ai suivie les 3 premières semaines et ce, MATIN et SOIR :
  1. Humidifier le piercing (je penchais souvent mon oreille directement sous le jet du robinet)
  2. Faire mousser le savon liquide (dans mon cas le Dermalibour d'A-Derma) et je l'appliquais en massant tout en douceur le pourtour de mon oreille avec la mousse formée
  3. Rincer abondamment (encore une fois, je mettais mon oreille directement sous le jet du robinet pour être sûre d'éliminer toute trace de savon)
  4. Bouger légèrement le bijou
  5. Sécher soigneusement à l'aide d'une compresse stérile (éviter les nids à bactéries comme les serviettes usagées, peignoirs, sèche-cheveux...)
  6. Une fois le piercing propre et sec, appliquer à l'aide d'un coton-tige l'antiseptique de part et d'autre des orifices du piercing.
Ensuite, j'ai continué ce traitement encore 2 semaines mais en remplaçant l'antiseptique par du sérum physiologique, car il n'est pas bon d'utiliser l'antiseptique trop longtemps.

Je me rends compte que je n'ai pas précisé que j'ai également changé de boucles d'oreille dès le début de mon traitement. Ne sachant pas si l'infection était due à une réaction à un métal (je portais de l'or sur le piercing infecté) ou à une boucle trop serrée (la tige était très courte sur cette boucle-là et donc le fermoir était assez serré), j'ai changé de boucles dans le doute et ai opté pour des boucles en acier chirurgical que j'ai commandées sur le site Inoki car elles n'étaient pas trop chères et pas trop inesthétiques.

Voilà, j'espère que cet article vous aura été utile. Je vous laisse avec les photos Avant/Après traitement.

Avant traitement :


Infection du lobe face avant

Infection du lobe face arrière
Après traitement :
Oreille lobe face avant

Lobe face arrière après traitement

Des bisous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire